Partenaires

CNRS
UPS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Séminaires > Séminaires 2010 > Quelques aspects de la physique statistique des interfaces

mercredi 3 février - 14H00, attention horaire exceptionnel

Quelques aspects de la physique statistique des interfaces

Thomas Bickel (CPMOH, Bordeaux)

par Pierre Pujol - 3 février 2010

Qu’y a-t-il de plus commun qu’une interface séparant deux fluides ? Pourtant, la nature bidimensionnelle de ces objets (dans un espace à 3 dimensions) leur confère un statut particulier, et il n’est pas surprenant que l’étude des fluctuations thermiques des interfaces remonte aux origines de la physique statistique (von Smoluchovski en 1908, Mandelstam en 1913). Aujourd’hui encore, la physique statistique des interfaces reste un sujet très actif et continue à poser des questions au niveau fondamental.

Dans ce séminaire, je présenterai quelques résultats récents sur la dynamique des interfaces. Un accent particulier sera mis sur les effets résultant des couplages entre fluctuations thermiques et hydrodynamique. Dans un premier temps, je décrirai nos travaux sur les interfaces soumises à un écoulement de cisaillement. Bien que ce système soit hors d’équilibre, je montrerai comment, à partir des équations de l’hydrodynamique fluctuante, il est possible de quantifier les fluctuations l’interface. Je parlerai ensuite de diffusion de particules colloïdales au voisinage d’une interface. Là aussi, le mouvement brownien des particules est couplé aux conformations de l’interface via le champ hydrodynamique. Nos prédictions seront discutées à la lumière des résultats expérimentaux récents.